mercredi 22 avril 2009

l'argumentation : les modalisateurs

SEANCE 4 : LE VOCABULAIRE DE L’OPINION ET DU JUGEMENT
I- EXPRIMER SON OPINION
1• Lorsque vous désirez exprimer votre opinion, votre point de vue, employez le pronom "je" ainsi que
des expressions qui vous permettront de renforcer votre prise de position: à mon avis, selon moi, pour
ma part, de mon point de vue, à mon sens...
2• Les verbes d’opinion traduiront précisément votre pensée.
Classez ces verbes selon qu'ils expriment : une position neutre, une incertitude, une conviction, un
désaccord avec la partie adverse, un accord avec la partie adverse
je crois, je pense, je sais, je considère, je doute, je suppose, j’ignore si, je suis certain, j’affirme, je
certifie, je confirme, je m’oppose, j’objecte que, j’admets, je conviens, j’adhère...
Ces verbes marquent-ils l'accord ou le désaccord ?
approuver, soutenir, partager, adopter, accepter, réprouver, s'opposer à, refuser, convenir, adhérer,
objecter, contester
Classez ces verbes en deux groupes opposés et justifiez votre choix.
Trouvez le plus grand nombre de noms communs correspondant à ces verbes.
Approuver, désapprouver, réprouver, glorifier, louer, blâmer, magnifier, condamner, décrier, apprécier,
célébrer, exalter, dénigrer, vanter.
Ces tournures marquent-elles la certitude ou la distance ?
il est évident que, il n’est pas certain que, il est possible que, avoir la certitude que, avoir la conviction
que, il parait que, il semblerait que
3• Les adverbes vous serviront à nuancer votre opinion : certainement, assurément,
absolument, peut-être, probablement, sans doute, de toute évidence, résolument...
Faites correspondre l’adjectif ou le participe passé en italique avec sa définition.
1. un fait probable — 2. un raisonnement incohérent - 3. un avis pertinent - 4. un jugement crédible —
5. un argument spécieux - 6. une réflexion absurde 7. une opinion fondée — 8. un exemple judicieux.
a) que l’on peut croire — b) qui peut se produire — c) qui est la preuve d’un bon jugement — d) qui
convient tout à fait — e) qui manque de suite, de rigueur, d’unité — f) qui est contraire à la raison — g)
qui est de belle apparence mais sans valeur — h) qui repose sur une véritable réflexion.
4• L’emploi du conditionnel vous permettra de vous effacer derrière l’opinion d’autrui. D
‘après cet expert, ce tableau vaudrait une fortune!
II- EXPRIMER SON JUGEMENT : DONNER UN AVIS FAVORABLE OU DEFAVORABLE, EVALUER
1• Si vous souhaitez exprimer un jugement vous pouvez employer de nombreuses tournures.
Classez les mots suivants dans le tableau :
Evaluation positive Evaluation négative
Verbes
Adjectifs
Adverbes
aimer, haïr, ravi, content, enchanté apprécier, adorer, admirer, estimer, mécontent, déçu, inquiet,
respecter, déplorer, hélas, mépriser, détester, rassuré, satisfait, alarmé, scandalisé, heureusement,
par chance, malheureusement
2• Pour apporter un jugement moral qui évalue le caractère et le comportement (bon/mauvais)
d’un personnage, pensez à employer des adjectifs qui traduiront une appréciation méliorative
ou au contraire dépréciative
3• Si vous désirez apporter un jugement esthétique qui consiste à apprécier l’aspect
(beau/laid) d’une personne, d’un paysage, d’un objet, choisissez des adjectifs qui indiqueront
une appréciation positive
Classez les adjectifs suivants :
Positif Négatif
Jugement moral
Jugement esthétique
Jugement sur le vrai
honnête, malhonnête, franc, loyal, laid, incorruptible, ignoble, harmonieux, infâme, splendide, élégant,
magnifique, affreux, difforme, traître, repoussant, hideux, vulgaire, bénéfique, véridique, mensonger ,
séduisant , généreux , nuisible, affreux, erroné, exact, trompeur, superbe, illusoire, douteux,
admirable, profitable, déplaisant, avantageux, salutaire, néfaste, dommageable, disgracieux, horrible.
SEANCE 6 : L'ARGUMENTATION DANS LA PRESSE
Objectif : Comprendre les différences entres les genres informatifs et argumentatifs dans la
presse.
 première étape : Au CDI
1-trouver dans les périodiques les types d'articles suivants :
Editorial : est le reflet de la ligne, des orientations de ce journal. Un même événement peut
être présenté sous des angles différents dans divers journaux Abréviation de "éditorial".
Rédigé par le rédacteur en chef ou le directeur de la rédaction, l'éditorial est un texte de
réflexion et de commentaire, soit réaction à une actualité donnée, soit réaffirmation
périodique de l'orientation de la publication.
Brèves : Une brève Par opposition au dossier ou à l'enquête, la brève est un texte court , une
"nouvelle brève" (dix lignes maximum). Elle donne en trois ou quatre phrases une information très
concise, sans titre, qui répond obligatoirement aux questions: qui, quoi, quand, où, et parfois comment
et pourquoi.
Une brève est rarement seule, elle est présentée dans une colonne de brèves. Lorsqu'elle a un titre,
on l'appelle “filet”. Dans un cadre, elle devient “encadré”.
Reportage : Constitue le genre journalistique par excellence. Il s'agit de rapporter des informations
collectées au plus près de l'événement, dans le temps comme dans l'espace. Le reporter (de l'anglais
report, relater, francisé aujourd'hui en reporteur) doit s'imprégner au maximum d'un sujet: il est dans
l'événement, faisant jouer tous ses sens perceptifs. Son mode d'écriture sera donc très descriptif,
utilisant un vocabulaire coloré, qui donne à voir au lecteur. Celui-ci doit avoir l'impression "d'y être".
Il peut être reporter photographe, grand reporter, radio reporter… Exemples dans la fiction: Tintin ou
Rouletabille.
billet d'humeur, Court article de commentaire donnant une vision personnelle, piquante ou
humoristique, d'un fait d'actualité
interview, L'interview consiste à interroger quelqu'un de représentatif d'un sujet, ou tout au moins
quelqu'un dont les propos sont censés être significatifs. Ce genre est très approprié au souci de
vulgariser, car il fait appel au langage parlé et à la spontanéité. Il est donc explicatif et donne à
entendre.
critiques,
enquête, Article ayant pour but de rechercher un maximum d'informations. Le sujet de l'enquête pose
un problème. L'enquête vise à l'étudier, à l'expliquer.
chronique, : article de journal régulièrement consacré à un sujet précis
tribune libre: emplacement réservé à l'expression libre et publique d'idées ou d'opinions laissées à la
responsabilité de ceux qui les émettent
2- lisez-les
3- essayez d'en définir les caractéristiques ( de quoi sont-ils toujours constitués ?, quels sont
les éléments que l'on y trouve toujours ?), et donnez-en une définition courte.
4- classez-les dans le tableau suivant :
Articles informatifs Articles argumentatifs
 deuxième étape : travail sur la critique ( film ou livres)
( magnard 217; belin 136)
Supports : deux critiques du flim les messagers du vent
I. Informer le lecteur (texte 1)
L a. Qui est l'énonciateur? Jacques Morice
b. De quel film parle-t-il? Qui en est le réalisateur? Les messages du vent de John Woo
C. Comment interprétez-vous le sous-titre? La grosse artillerie , plutôt péjoratif
2.a. Où se situe l’action du film? À quel moment de [‘Histoire? Durant la guerre du pacifique,
aux USA
b. Quel épisode le réalisateur choisit-il de raconter? Enrôlement des navajos dans les marines
pour transmettre infos cruciales
C. Où est situé te passage du texte dans lequel vous avez trouvé ces informations? Au début
II. Le jugement du critique
3. Quels aspects du film l’auteur du texte juge-t-il dignes d’intérêt? La guerre dans la guerre
4. Relevez les expressions, les mots qui révèlent te jugement du critique sur le film.
Cf texte
Quel est ce point de vue*? Pas terrible
En quoi correspond-il au jugement que laisse supposer le petit personnage qui introduit le
texte?
5. Comment le critique interprète-t-il te choix du sujet qu’a fait ]ohn Woo? Qu’est-ce qui
explique ce choix, selon lui? Habitudes des scènes de bataille qui ont fait sa réputation +
tableau de minorités exploitées pour dénoncer
III. Des destinataires ciblés (texte 2)
7. Quelles informations la mise en page met-elle en évidence? Informations techniiques sur le
film
8.a. Le texte est divisé en deux parties inégales.
Que contient la première? L'histoire, l'intrigue
La seconde? Le commentaire
b. Sur quoi l’auteur de cet article insiste-t-il? La qualité du jeu de N. Cage
9a. Relevez les passages qui traduisent un jugement positif sur le film. Cf texte
b. Grammaire. Gérard Delorme émet quelques légères réserves. Relevez les phrases dans
lesquelles elles sont exprimées. Quel est le rôle de la conjonction de coordination « mais »
dans ces phrases? Cf texte
10. Lire tes images. Comparez les deux images extraites du film pour accompagner les deux
critiques
— Qui sont les deux personnages?
— Où semblent-ils se trouver dans l’un et l’autre cas?
— Qu’ajoute chacune des légendes des deux photographies?
— Quels liens pouvez-vous faire entre le choix de ces photos et chacun des textes qui les
accompagnent?
Pour conclure
11. En comparant tes deux critiques du même film, laquelle donne de l’oeuvre l’image du
combat intérieur
d’un homme? En quoi consiste ce combat?
Résumez en quelques phrases ce qui permet à l’autre critique de donner à ce film une portée
historique.
Les éléments d'une critique :
Un aperçu rapide de ce que montre ou raconte le film
Un jugement personnel du critique sur l'oeuvre présentée
Troisième étape : visionnage du film Truman Show
 Rédaction d'une critique personnelle. Travail noté
Vous devez rédiger une critique du film Truman Show, vu en cours.
Votre travail devra comporter les éléments indispensables de ce genre d'article.
Vous serez particulièrement attentifs à la qualité de votre style et travaillerez le titre, l'attaque
et la chute de votre article. (Vous pouvez vous aider de votre livre ( belin p.136-137)
La présentation sera manuscrite.
SEANCE 8 : DEVOIR TYPE BREVET
Support : Humiliation en prime time Hatier 3e p.270-271

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire